Né à Montréal en 1976, réside à Trois-Rivières depuis 2002 et pratique la poésie performance depuis 2008. Il a eu l’occasion de montrer son travail lors de nombreux évènements et soirées un peu partout au Québec, de même qu’en France et en Belgique. Il a cofondé les collectifs de poésie-performance Bobos bisous et Ex Corpus Rien. Il a fait paraître des poèmes dans les revues Estuaire et Art Le Sabord, en micro-édition au Tremplin d’actualisation de poésie (le même poème, suivi de sternum crush blues, TAP, 2008), de même qu’en fanzines et en livres d’artistes. Il signe de plus une chronique de critique littéraire dans la section «Poésie» de Lettres québécoises. Il est aussi musicien dans différents projets et s’implique activement dans le développement des créneaux culturels multidisciplinaires à Trois-Rivières. Il compte à son actif l’organisation ou la co-organisation de quelques dizaines d’événements de poésie, généralement multidisciplinaires.

Parallèlement, Sébastien Dulude complète à l’Université du Québec à Trois-Rivières une thèse de doctorat portant les dispositifs typographiques et iconographiques à l’œuvre dans certains recueils de poésie de la contre-culture québécoise. Il a également été récipiendaire du Prix Jacques-Blais 2010 du CRILCQ pour son mémoire de maîtrise intitulé Esthétique du livre et de la typographie. Roland Giguère, les Éditions Erta et l'École des arts graphiques, qui sera publié aux Éditions Nota bene en 2013.