Né en 1973, il interprète ses poèmes sur scène depuis le début des années 90. Il œuvre au sein du collectif Rodrigol avec lequel il crée de nombreux sketchs et réalise un pastiche vidéo (Y-Files, 1998). Il publie son premier ouvrage, un poème en prose intitulé L’Angle atroce, aux éditions des Intouchables en janvier 1999. Il obtient un baccalauréat en Études françaises à l’Université de Montréal, puis complète une maîtrise en Études littéraires à l’Université du Québec à Montréal. Son mémoire, L’insomnie tragique, porte sur Cioran et Pascal.

En 2002, il part pour Tokyo, vit dans une capsule, achève un recueil de poèmes en vers et voyage en Asie. Il revient à Montréal en 2004 et les Éditions Rodrigol publient son recueil sous le titre de crevotements émerdeillés. Il participe, le 12 février 2005, au spectacle « Un ouragan d’air frais » du Festival Voix d’Amériques. En 2005, il est invité au Festival International de poésie de Trois-Rivières. Il a participé à d'innombrables cabarets poétiques Rodrigol. Il réalise en 2006 un court métrage parodique, Enjeux. L’Angle atroce est réédité aux Éditions Rodrigol en 2009, dans une version revue et corrigée qui se méritera le Prix Slatkin-Reprint. L'auteur y ajoute d'ailleurs un court essai, Quitter la table, qui explique son abandon de la poésie. Il a aussi écrit trois nouvelles pour les collectifs thématiques de Rodrigol : «Clodore étêté» (in La Campagne, 2005), «Les plombs» (in Les Sports, 2006) et «Intersection des habitats» (in Les Chats, 2008).

Il vit à Paris depuis 2007, où il gagne sa vie comme professeur de langues étrangères et traducteur. Il se consacre aujourd'hui à la nouvelle et au roman.