Dans tout le monde est quelqu'un, Vincent Tholomé brosse vingt-quatre portraits qui sont autant de scènes de vie réalistes, débridées, tristes ou loufoques. Ce livre rend hommage aux quidams en leur inventant une histoire, en leur donnant une forme. Le poème est le théâtre des drames de la vie quotidienne. La somme de ces portraits compose une fresque authentique de l'existence moderne.

extrait du livre (pdf)

Lisez une critique de Jan Baetens, parue dans la revue Indications, vol. 64, no 4. (460 ko, format PDF)

tout le monde est quelqu'un, Vincent Tholomé, 2007, 188 p.

ISBN 978-2-9807888-9-5

Achetez ce bouquin ici :